Professionnels certifiés

Trouvez votre naturopathe à proximité de chez vous

Disponible

Disponible 6/7j pour vous répondre

Actualités

Découvrez toute l'actualité sur la Naturopathie

Blog

Le métier de naturopathe animalier : fonction et salaire

Tout comme pour les humains, il est possible de traiter les petits maux des animaux grâce à la naturopathie. De même, la discipline est également employée dans un contexte préventif. Qu’il s’agisse d’empêcher la survenue de vers intestinaux, de détendre un animal stressé ou encore d’éloigner les puces de son lieu de vie, la naturopathie agit sur de nombreux plans pour apporter bien-être et sérénité à votre animal.

Pourquoi faire appel aux services d'un naturopathe animalier ?

De plus en plus de propriétaires d’animaux font le choix de la naturopathie pour les accompagner dans les petits troubles du quotidien. Les techniques naturelles employées permettent d’éviter les effets secondaires potentiels d’un traitement chimique. Les animaux présentent généralement un système interne plus fragile que le nôtre, aussi un naturopathe animalier sera en mesure de définir le suivi idéal pour votre animal, le dosage à respecter et la technique à laquelle recourir. Bains quotidiens et hydrologie pour soulager l’arthrose de votre chien, olfactologie pour réduire le stress de votre chat, massages pour stimuler l’immunité de votre âne ou encore acupuncture pour soulager le système respiratoire de votre cheval : chaque branche de la naturopathie trouve son application dans la recherche du confort de vos animaux.

Le naturopathe animalier, un complément au suivi vétérinaire

Notez bien que le naturopathe animalier se distingue du vétérinaire en ce sens qu’il ne dispose pas de la capacité à poser un diagnostic et à proposer un traitement médicamenteux. En rééquilibrant l’organisme de l’animal, il se présente comme un complément à la médecine allopathique préconisée par un vétérinaire. Aussi, si votre animal témoigne d’un changement de comportement soudain, est sujet à une diarrhée ou à des vomissements, ou encore cesse de s’alimenter, consultez un vétérinaire pour le soigner et tournez-vous vers un naturopathe animalier lorsqu’il est rétabli pour mettre en place un accompagnement préventif et limiter les risques d’effets secondaires du traitement médicamenteux.

Un naturopathe animalier peut poser un autre regard que celui du vétérinaire sur l’origine des symptômes vécus par un animal. En visant l’amélioration de son bien-être, il contribue à optimiser sa santé de manière large. Enfin, il est à même de conseiller au mieux les propriétaires des animaux afin que ceux-ci adoptent les meilleures réflexes pour s’en occuper de la meilleure manière qui soit. 

Le salaire d'un naturopathe animalier

La profession étant non réglementée, il n’existe pas de grille salariale prédéfinie pour quiconque exerce en tant que naturopathe animalier. Une fois la formation validée, il est possible d’exercer dans un cadre libéral, c’est d’ailleurs le cas de la grande majorité des professionnels du secteur. Certains parviennent à se faire embaucher en tant que salariés, notamment dans des associations de soin et de protection des animaux. Néanmoins, ce type de structure dispose rarement de fonds suffisants pour se permettre un tel recrutement sur le long terme.

Lorsque l’on se lance dans un cadre libéral, il est important de prendre en compte certains éléments susceptibles d’impacter le salaire mensuel. En effet, outre les frais inhérents à son propre statut, il convient de garder en mémoire les coûts engendrés par les déplacements liés aux consultations sur place, mais aussi l’achat du matériel nécessaire au bon exercice de sa profession.

Une consultation est généralement facturée entre 50 euros et 200 euros. Ce tarif peut varier en fonction de différents facteurs :

  • l’animal soumis à la consultation
  • l’objet de la consultation : première visite, suivi régulier ou intervention ponctuelle
  • la situation géographique de l’animal
  • la renommée et l’expérience du naturopathe animalier
  • la formation dont il est issu.

 

Il est possible de vivre de ses revenus de naturopathe animalier, néanmoins il est indispensable de créer son réseau dès la certification obtenue. Le bouche à oreille est un bon moyen de trouver de nouveaux animaux à accompagner, mais pour en bénéficier, il faudra que le professionnel de la discipline se construise une solide réputation dans son périmètre d’intervention.

Une alternative judicieuse est donc de maintenir son activité professionnelle tout en démarrant son affaire de naturopathe animalier. Cela laisse ainsi le temps de se faire connaître, d’étoffer son réseau et de développer des partenariats potentiels.

Comment reconnaître un bon naturopathe animalier ?

De nombreuses formations sont aujourd’hui proposées pour devenir naturopathe animalier. Aussi, le bouche-à-oreille est actuellement le meilleur moyen d’être sûr de contacter un professionnel qualifié, digne de confiance et qui donnera à votre animal toute l’attention qu’il mérite. En outre, de plus en plus de vétérinaires travaillent en collaboration avec des naturopathes animaliers, aussi seront-ils en mesure de vous conseiller un professionnel de la discipline vers lequel vous tourner. N’hésitez pas à demander à votre praticien !

Par ailleurs, un bon naturopathe animalier abordera votre animal avec délicatesse et saura précisément comment l’examiner sans le brusquer. Il devra vous poser certaines questions afin de mieux connaître le quotidien de votre animal, mais aussi son passé émotionnel et ses antécédents médicaux. L’observation de l’animal sur son lieu de vie fait également partie des premières étapes du suivi mis en place par un naturopathe animalier. Enfin, et surtout, un bon professionnel de la discipline s’attardera plus sur les causes d’un trouble que sur ses symptômes. La profession est non réglementée, aussi est-il important que vous vous renseigniez bien sur les compétences du naturopathe animalier que vous vous apprêtez à consulter.